Pink Mamma

Pink Mamma c’est une grande et chaleureuse trattoria sur 4 étages où l’on grille des T-Bone steak de 1kg et des Tomahawksteak de 1,3kg sur un barbecue de 3 mètres de long (size does matter). On élève et nourrit nous-même nos propres vaches pour avoir une viande corn-fed extraordinairement tendre maturée au moins 30 jours et on utilise un mix de bois de cerisier et du quebracho pour donner un goût incomparable. Mais la recette, c’est la plus pure tradition toscane. D’ailleurs, là-bas, on dit toujours que si le steak n’est pas plus épais que trois doigts, c’est un carpaccio. Là-bas, on dit aussi qu’il est interdit de commander une bistecca alla fiorentina sans son verre de Chianti Riserva. On a quelques trouvailles de ouf, de vieux millésimes qui pèsent tout droit sortis de caves de vieux hôtels toscans. C’est sublime avec la viande et ça glisse tout seul sous la grande verrière du dernier étage. On a une carte maxi fraîche pour l’été, ne passez surtout pas à côté du ceviche supertar à la daurade, du tartare aux truffes du Molise ou encore de cet orgasmique sundae au gianduja et à la glace fior di latte. Et puis si le cœur vous en dit, allez jeter un coup d’œil au sous-sol et n’hésitez pas à pousser les portes, vous pourriez être surpris…